mardi 20 mars 2018

Die Dreizehnte Fee: Erwachen

La Treizième Fée : Éveil

Auteur : Julia Adrian

Éditeur : Drachenmond Verlag

Langue : allemand

Nombre de pages : 213

Catégories : Fantasy & YA

Prix Kindle : 3,99€


Pourquoi ce livre ?
Parce que j'ai pour objectif de lire un livre en allemand chaque mois.
Parce que la couverture m'avait attirée lors d'une virée en librairie outre-Rhin.
Parce que parmi mes livres en VO, c'était la couv' la plus printanière^^
Parce que c'est une réécriture de conte-s.



Traduction :
Je ne suis pas Blanche-Neige. Je suis la Méchante Reine.
Comme la Belle au Bois Dormant, la Treizième Fée a dormi pendant mille ans. Mais maintenant qu'elle est réveillée, elle prépare sa vengeance. Commence alors une chasse mortelle lors de laquelle seule l'une d'entre elles pourra survivre. Aux côtés du mystérieux Chasseur de Sorcières elle traverse le monde qui lui est devenu étranger. Et elle apprend que la vengeance n'est pas son seul souhait.
"Connais-tu le conte de Hänsel et Gretel ?" je chuchote. Il n'a pas besoin de me répondre, il sait que tous les contes ne sont pas vrais. Tout du moins pas tout à fait. Il n'y a pas de fin heureuse, il n'y en a jamais eu. Pour aucune d'entre nous.




Pourquoi n'existe-t-il pas de traduction française de cet ouvrage ?? Car si je suis vraiment ravie d'avoir pu faire une telle découverte, j'aimerais tellement que d'autres puissent la faire également ! Certes, les éditions françaises proposent déjà pas mal de revisites de contes... Mais pourquoi pas celle-ci ? Ne s'intéresse-t-on donc qu'aux revisites de langue anglaise en terme de traduction ??
Bref, vous l'aurez compris, j'ai adoré ma lecture. C'est bien simple, si je n'avais pas eu à travailler, je crois bien que je l'aurais dévoré en deux jours... voire un ! Et pourtant, je lis plutôt lentement, et plus encore lorsque je ne le fais pas dans ma langue maternelle !!

L'histoire :
Celle d'une vengeance.
L'histoire d'une trahison.
Une histoire d'amour et de haine.

Les personnages :
La Treizième Fée était la plus puissante de toutes. Pourtant, lorsqu'on la tire du sortilège du sommeil, tous croient qu'elle n'est qu'un mythe, et qu'il n'y a jamais eu que douze sorcières. Car pour les humains, elles sont des sorcières et non des fées. Et, surtout, elles sont le mal incarné. Mais quelque part, n'ont-ils pas raison ? Après tout, ce sont ses sœurs les fées qui l'ont plongée dans ce sommeil éternel ! Elles l'ont trahie en lui faisant croire à l'amour, ce sentiment qu'elle a toujours cherché. Alors, dès son réveil, elle n'a plus qu'un souhait : se venger !
Le Chasseur de Sorcières est l'une des premières personnes qu'elle verra après son réveil. Il prétend toutefois que ce n'est pas lui qui l'a sortie du sommeil. Il ne l'aurait jamais fait. Son métier, sa vocation a lui, c'est d'exterminer les femmes comme elle. Il semble d'ailleurs avoir certaines capacités qui lui permettent de venir à bout des immortelles... Et, puisque la Treizième Fée est réveillée, et puisqu'elle n'a plus accès à sa magie, il va l'utiliser. Comme on utilise une arme.

La plume de l'auteur :
Le récit de Julia Adrian se fait presque entièrement à la première personne, du point de vue de la Treizième Fée. Grâce à cet angle de narration, on comprend les motivation de "la méchante" à laquelle on s'attache. Mais, en même temps, on a souvent envie de lui montrer qu'elle se trompe, qu'elle n'a pas vraiment changé, que quelque part, elle est restée la Méchante Reine. On s'attache donc très rapidement à ce personnage ambivalent qui est clairement la force du récit.
Par ailleurs, on découvre aussi un envers des contes aussi inattendu que prévisible. Je m'explique : lorsque vient l'explication, on est surpris car on ne s'y attendait pas, mais en réfléchissant, on se dit qu'il ne pouvait pas y en avoir d'autre.




Un récit très bien ficelé qui nous fait découvrir l'envers des contes à travers le point de vu du méchant. Une réécriture très réussie qui mériterait davantage d'exportation ;-)




L'histoire : 4/5     Les personnages : 5/5     L'écriture : 4/5     Mon appréciation : 4/5

Total : 17/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire