samedi 21 mai 2022

La colonie condamnée

SCURRY - 1

Auteur : Mac Smith

Éditeur : Delcourt

Nombre de pages : 88

Catégories : BD & Post-Apo

Prix : 13,50€


Pourquoi ce livre ?
Pour le menu terre du #moisdelafantasy.
Parce que les dessins me faisaient énormément envie.
Parce qu'il y a des loups...










Amateurs de gentilles souris, fans de Bernard et Bianca ou des Aristochats, cette trilogie n'est pas pour vous ! Scurry, ce sont des souris, des chats et des animaux aux comportements souvent proches de ceux des humains dans un univers post-apocalyptique !

Un groupe de souris domestiques lutte pour survivre à un long et étrange hiver. Les humains ont disparu, les rayons de soleil se font rares et une pluie froide et sombre empoisonne tout ce qu'elle touche. Les souris, qui dépendaient des humains pour se nourrir, s'accrochent obstinément à leurs vieilles habitudes. Elle pillent les maisons abandonnées en quête des maigres provisions qu'elles parviennent encore à trouver.





J'ai beaucoup aimé cette bande dessinée, non seulement pour ses dessins, mais également pour son histoire et ses personnages.

L'histoire :
Celle d'un groupe de souris.
Une histoire de survie.

Les personnages :
Wix est une souris mâle qui fait partie des meilleurs éclaireurs. Il est courageux et altruiste. Avec son ami rat, il part souvent en mission et il est rare qu'ils reviennent bredouille. 
Pict est la fille du chef de la colonie des souris. Elle est très liée à Wix, mais aussi très maligne et téméraire.
Orim est le chef de la colonie des souris. Il est vieux mais tient encore sa place. Pour lui, l'important est de rester ensemble, d'avancer ensemble, quitte à aller moins loin et moins vite.
Resher fait également partie de la colonie. Plus jeune que maître Orim, il sait sa colonie condamnée si elle reste là où elle est. Aussi propose-t-il de partir loin, même si cela signifie perdre les plus faibles. Pour lui, l'important est la survie d'un maximum de souris, même si cela engendre des pertes. 

La plume et le pinceau de l'auteur :
Dans un récit scindé en trois partie, Mac Smith dépeint ici une société de souris tout ce qu'il y a de plus humaine. Les personnages sont extrêmement bien dessinés, faisant passer par toute sorte d'émotions. De même le rythme du récit est haletant avec de l'action à chaque page... sans oublier les sentiments et les complots naissants.





Un premier tome prometteur, à tous les niveaux !





L'histoire : 4,5/5     Les personnages : 4/5     La plume et le pinceau : 4/5     Mon appréciation : 4;5/5

Total : 17/20

mercredi 11 mai 2022

Murmures de l'Océan


Auteur : Ophélie Duchemin

Éditeur : Plume Blanche

Nombre de pages : 574

Catégories : Fantasy, Réécriture & Romance

Prix : 20€


Pourquoi ce livre ?
Pour le menu eau du #moisdelafantasy.
Parce que j'avais beaucoup aimé Rose Éternelle.
Parce qu'il m'a été dédicacé, même si je n'ai pas rencontré l'autrice IRL.









Haine.
Vengeance.

À l'heure où la voix de l'océan lui a été arrachée, emportant son innocence et sa naïveté, Ayleen foule à nouveau la terre des Hommes, prête à tout pour retrouver ceux qui ont anéanti son existence.
Mais quand le destin la ramène vers Éric, celui qu'elle fuit depuis si longtemps, le cœur des abysses s'apprête à se soulever en un chant funèbre, menaçant de détruire tout ce qu'elle est... jusqu'à son âme.

UN MURMURE MONTA DES PROFONDEURS. 
NVOÛTANT, BOULEVERSANT.
UN CHANT QUI L'ENVELOPPA
TEL UN RÊVE ISSU D'UN AUTRE MONDE...





"Les humains ne sauraient jamais quelles merveilles cohabitaient avec eux dans les plus basses profondeurs. C'était dans l'obscurité de leur ignorance que la lumière de l'océan pouvait s'épanouir."





J'ai beaucoup aimé ce roman, principalement parce qu'il m'a fait vivre mille et une émotions. J'ai de nombreuses fois eu le cœur serré, j'ai versé quelques larmes... mais j'ai aussi eu le plus gros fou rire de toute l'histoire de mes lectures !!! Et même si, à la fin, un passage m'a semblé beaucoup trop long (entendez par là que j'avais envie de secouer les personnages), ce livre reste une pépite !

L'histoire :
Celle de la Petite Sirène... mais pas que(ue) !
L'histoire d'une vengeance.
Une histoire d'amour interdit, de légendes et de secrets...

Les personnages :
Ayleen Tauri est une Gardienne des mers, autrement dit une sirène. Cette condition fait d'elle un être très puissant, qui le pouvoir de communiquer avec les animaux marins, mais surtout de commander à l'océan. Hélas, ses jours sont comptés depuis qu'elle a rencontré Éric pour la première fois. Depuis, elle n'a de relâche de chercher vengeance auprès de l'homme qui l'a détruite.
Éric Lusien est prince de Gell. C'est un homme fougueux qui semble chercher l'autodestruction, tant dans l'alcool que dans les combats clandestins. Il faut dire que, depuis quatre ans, il se reproche d'être l'unique survivant d'un naufrage qui a tué la moitié de sa famille.
Keyne Lusien est le roi de Gell et le frère d'Éric. Contrairement à son cadet, Keyne est un homme réfléchi et un excellent souverain. Il ne prend aucune décision à la légère, ce qui peut parfois faire traîner les choses... au grand damne d'Éric.
Brett Paulan est un Gardien des mers, et le meilleur ami d'Ayleen. Après trois années passées sur terre, il revient parmi les siens... traîné par sa mère qui l'accuse de s'être lié à une humaine. Pour se libérer de ce lien proscrit par les lois des Gardiens des mers, il devra tuer cette dernière.
Il y a bien sûr bien d'autre personnages, mais je préfère vous laisser les découvrir ;-)

La plume de l'autrice :
Dans un récit au passé et à la troisième personne, Ophélie Duchemin nous offre une revisite inédite et fantasy du conte d'Andersen. Car si l'on y retrouve quelques éléments de l'histoire originelle mais aussi du Disney, c'est une toute nouvelle intrigue qu'elle nous offre ici. Fini l'amour au premier regard et la sirène naïve et farouche, finis les personnages plats (sauf le crabe) : tant dans les personnages que dans l'univers, on a ici un profondeur au moins égale à celle des océans !
La plume est poétique, l'action et les sentiments disséminés dans chaque pages avec parfois une touche d'humour.





Un roman qui revisite avec brio l'histoire de la Petite Sirène.





L'histoire : 5/5     Les personnages : 5/5     L'écriture : 5/5     Mon appréciation : 4,5/5

Total : 19,5/20

lundi 2 mai 2022

Loup-Garou et Bas Résille


Auteurs : Lucille Chaponnay & Megära Nolhan

Éditeur : Auto-Édition

Nombre de pages : 286

Catégories : Bit-Lit, Érotique, Réécriture et Romance

Prix : 15,99€


Pourquoi ce livre ?
Parce que j'ai découvert que c'était une réécriture de conte.
Parce qu'il était proposé en SP sur Simplement Pro.
Pour découvrir la plume de Megära Nolhan.








Red est strip-teaseuse la nuit, étudiante le jour.
Grand sœur dévouée et petite-fille aimante, elle enchaîne les petits boulots et les danses aux Hunter's Club pour subvenir aux besoins de sa grand-mère malade. Red n'a le temps de rien, jamais, encore moins de tomber amoureuse.

Wyatt est loup-garou la nuit et... sacrément dans la merde.
La dette colossale laissée par son défunt frère le contraint à accepter un job de vigile au Hunter's Club. Quitte à cacher la bête qui sommeille en lui.

Entre eux, la rencontre est explosive. Secrets, mensonges, faux semblants, Red succombera-t-elle au charme du grand méchant loup ?





J'ai adoré ce roman que j'ai dévoré en deux jours alors que je frôlais la panne de lecture ! Les personnages sont vraiment attachants et drôles. La revisite du conte du Petit Chaperon Rouge est très intéressante et complètement délurée !

L'histoire :
Celle d'une jeune fille qui peine à joindre les deux bouts.
L'histoire d'un type pas beaucoup mieux logé.
Une histoire d'amour.

Les personnages :
Red est une jeune fille obligée de cumuler deux jobs pour pouvoir subvenir aux besoins de sa famille, notamment les médicaments de sa grand-mère malade. Elle a un caractère vraiment bien trempé et ne se laisse pas faire. Et, surtout, elle déteste qu'on se mêle de ses affaires !
Wyatt est un jeune homme, loup-garou de son état, se voit lui aussi obligé de cumuler les petits boulots afin de rembourser la dette de son frère décéder. Lui, c'est un peu le loup des bois qui se retrouve propulsé en ville. Il n'en connaît pas tous les codes et est vite gêné par certains comportements ou encore par les odeurs nauséabondes de la ville.

La plume des autrices :
Dans un récit au présent et à la première personne, on alterne ici entre le point de vue de Red et celui de Wyatt. L'un comme l'autre ne mâchent pas leurs mots. Et si, dans les premiers chapitres, on a quelques retours en arrière au début pour comprendre comment les personnages en sont arrivés à une scène commune, on lâche assez vite ce procédé. On peut ensuite se plonger pleinement dans cette histoire à deux voix.
Sur fond de romance délurée, quelques thèmes sont abordés (et bien abordés), tel que celui du consentement par exemple.





Humour, sensualité, romance, action... tous les ingrédients sont là pour rendre cette lecture addictive !





L'histoire : 5/5     Les personnages : 5/5     L'écriture : 5/5     Mon appréciation : 5/5

Total : 20/20

vendredi 29 avril 2022

Ashwood


Auteur : C. J. Malarsky

Éditeur : Chat Noir

Nombre de pages : 254

Catégories : Horreur & YA

Prix : 17,90€


Pourquoi ce livre ?
Parce qu'il était en promo dans la ME.
Parce qu'il reprend la mythologie slave.











Ashwood...
Ses sombres couloirs...
Son ambiance malsaine...
Ses bruits étranges...

Willow, 16 ans, part faire de l'urbex dans le vieil asile abandonné. De retour chez elle, l'adolescente se retrouve hantée par des rêves qui la ramènent tout droit entre les murs d'Ashwood. Des cauchemars dans lesquels elle est poursuivie par des créatures horribles qui se repaissent de la peur des mortels.
Et quand ces visions commencent à envahir ses jours, la frontière entre le rêve et la réalité devient plus floue, menaçant de voler en éclats. Willow sait alors qu'elle va devoir se battre pour se libérer de ce songe terrifiant et sauver son âme.





J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire à cause des allées et venues entre rêve et réalité. Mais une fois que je suis parvenue à m'y installer, j'ai plutôt bien aimé ma lecture.

L'histoire :
Celle d'un asile abandonné.
L'histoire d'une jeune fille hantée par ses cauchemars.
Une histoire entre mythologie slave et philosophie jungienne.

Les personnages :
Willow est une jeune fille de 16 ans. Elle aime les habits déjantés et gothique. Bien qu'adolescente, elle possède encore un doudou qu'elle amène partout, jusqu'à cet asile abandonné. Mais hélas, elle l'y oublie... de là à dire que c'est la raison qui la poussera à avoir de plus en plus de cauchemars... à moins qu'elle ne soit en train de perdre la raison.
Devin est le cousin de Willow, un peu plus âgé qu'elle. Avec ses amis, il fait de l'urbex, c'est-à-dire qu'il va dans des lieux abandonnés et y fait des photos artistiques. Lorsque sa cousine commence à faire des cauchemars suite à leur dernière séance, il va la soutenir.
Shira, une amie de Devin, soutient également la jeune fille. Quant à Archimède, le colocataire de Devin, c'est un jeune homme qui aime bien déconner et jouer aux jeux vidéos. D'après les parents de Willow, il a une mauvaise influence sur Devin...

La plume de l'autrice :
Dans un récit au passé et à la première personne, C. J. Malarsky plonge son lecteur dans la tête de son héroïne. On est pleinement immergé dans son histoire, ainsi que dans ses incertitudes quant à la ligne entre cauchemar et réalité.
Le roman est horrifique, sans pour autant faire vraiment peur étant donné le public visé. Toutefois, le flou artistique est très bien maîtrisé et permet une réflexion sur le rêve et la philosophie de Jung tout en utilisant la mythologie slave.





Un roman qui plonge le lecteur dans une grande incertitude. Une sombre aventure mêlant mythes slaves et philosophie.





L'histoire : 3,5/5     Les personnages : 3,5/5     L'écriture : 3,5/5     Mon appréciation : 3,5/5

Total : 14/20

mercredi 20 avril 2022

D'Ombre et de Poussière

La Cité des Sang-Pur - 1


Auteur : Lucille Chaponnay

Éditeur : Auto-Édition

Nombre de pages : 270

Catégories : Dystopie, Fantasy & Young Adult

Prix : 14,90€


Pourquoi ce livre ?
Parce que j'avais adoré un autre roman de l'autrice.
Parce qu'il m'a été dédicacé.
Pour lire #unindéparmois.








Inwin, capitale d'Ermera, est surnommée la Cité des Sang-Pur en référence aux mages qui la gouvernent. Grâce à leurs pouvoirs, ils règnent sans partage sur deux castes inférieures, les Privilégiés et les Poussières.
Suite à l'assassinat de ses parents, Senia, une Poussière, se voit propulsée dans le monde des Privilégiés où elle fera la connaissance de la jeune Miodanscelle Fet'Melek.
Malgré sa condition inférieure, elle devra protéger son amie et évoluer dans un univers qui la rejette. L'arrivée d'un Ombre, ces Sang-Pur espions du Conseil des Douze, va compliquer sa mission. Entre meurtres et enquêtes, Senia parviendra-t-elle à défendre ceux qu'elle aime ?





J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, notamment à cause de certaines parties descriptives, pourtant pas si nombreuses que cela. Toutefois, une fois pleinement immergée dans le récit, j'ai plutôt bien apprécié cette lecture.

L'histoire :
Celle d'une pauvre condamnée à vivre au milieu des riches.
L'histoire d'une fille à qui l'on a tout pris.
Une histoire de castes, d'amitié et d'enquêtes...

Les personnages :
Senia est une toute jeune Poussière lorsqu'elle assiste au meurtre de ses parents. Recueillie par des Privilégiés le temps d'une trop courte investigation, elle finit par se faire embaucher par des Sang-Pur et devient ainsi garde du corps de la jeune Miodanscelle Fet'Melek. Grâce à un excellent instinct, la jeune Poussière parvient à déjouer bon nombre de tentatives d'assassinat à l'encontre de la jeune noble.
Miodanscelle Fet'Melek est une jeune noble, une Sang-Pur dont les pouvoirs sont ceux des Corporels. Elle peut ainsi agir sur les corps et, plus grande, travailler avec son père dans un cabinet de beauté où il est question de liposuccion, tatouages etc. Elle est très jolie, comme une poupée, mais aussi très caractérielle. Toutefois, elle a également un grand cœur, tout comme son père.
Ackis est un Ombre de l'âge de Senia et Miodanscelle. Comme ceux de sa caste, ce Sang-Pur a la capacité de se rendre invisible dans la nuit et l'ombre. Il est très fort au combat et passé maître dans l'art de l'espionnage.

La plume de l'autrice :
Dans un récit au passé et à la troisième personne, Lucille Chaponnay dépeint ici une société divisée en castes, à la croisée entre la dystopie et la fantasy. L'histoire se met en place petit à petit, à mesure que les héros lèvent le voile sur des complots de plus en plus importants. Quelques passages descriptifs permettent de faire découvrir l'univers au lecteur.





Un premier tome qui permet de découvrir l'univers et les personnages de cette duologie. Une critique de la société divisée entre les puissants et les démunis.





L'histoire : 4/5     Les personnages : 4/5     L'écriture : 3,5/5     Mon appréciation : 3,5/5

Total : 15/20

dimanche 17 avril 2022

Isha : Le renard des neiges


Illustrations & Textes : Olivier Tsin

Éditeur : Alexandra de Saint-Prix

Nombre de pages : 44

Catégories : Graphique & Jeunesse

Prix : 12,90€


Pourquoi ce livre ?
Parce que j'aime les renards.
Parce que je suis tombée sous le charme des dessins.
Parce que l'auteur était en face de moi lors d'un salon.







Suis Isha dans son incroyable périple pour retrouver son père !
Découvre de nouveaux horizons en parcourant l'Arctique en sa compagnie.





Je pensais pouvoir lire cette histoire à ma fille, mais j'ai découvert un récit très sombre et empreint d'une certaine violence (pour un très jeune public s'entend). J'ai cependant beaucoup aimé la quête de ce petit renard blanc ainsi que les dessins sombres de l'auteur.

L'histoire :
Celle d'un jeune renard parti chercher son père.
Une histoire de découvertes, de dangers et d'amitié.

Les personnages :
Isha est un petit renard des neiges qui se retrouve seul après que son père est parti chercher de quoi guérir sa mère. Ne le voyant pas revenir, le courageux renardeau part à sa recherche, découvrant ainsi l'Arctique.
Ours blanc, lynx, otarie... les animaux que rencontre le héros sont nombreux et pas toujours bien intentionnés à son égard.

La plume et le pinceau de l'auteur :
L'aventure contée ici, tout autant que les dessins qui l'accompagnent, sont relativement sombres. Toutefois, quelques aurores boréales et autres lumières qui tombent sur les personnages, ainsi que les liens qui les unissent, permettent d'apporter une belle touche de luminosité et d'espoir.





Une aventure entre ombres et lumière. Une lecture agréable à faire à son enfant s'il n'est pas trop jeune.





L'histoire : 4/5     Les personnages : 4/5     L'écriture et le dessin : 4/5     Mon appréciation : 4/5

Total : 16/20

mercredi 6 avril 2022

L'affaire Barker

CAMDEN 5

Auteur : Pauline Andreani

Éditeur : Petit Caveau

Nombre de pages : 143

Catégorie : Fantastique

Prix : 11,90€


Pourquoi ce livre ?
Parce que j'aime beaucoup cette saga.
Parce que c'était un SP.
Parce que j'attendais la suite du 4 depuis loooongtemps !










La trahison d'un ami est le pire des maux. Camden vient de l'apprendre à ses dépends !
Alors qu'il part à Scotland Yard avec son acolyte Humphrey, il ne se doute pas qu'un fantôme les a pris en chasse ! Aussitôt, le spectre lui révèle une vérité terrifiante : Humphrey et lui sont tous deux des criminels, et le défunt est revenu pour prendre sa revanche. Rien n'arrêtera son plan machiavélique, même pas Camden Elmore, qu'il a dès à présent possédé.
Nos héros parviendront-ils à se sortir de cette aventure ? Camden et son frère Nigel arriveront-ils à déjouer les pièges du fantômes pour libérer le Yard ? Une chose est certaine : tous ne ressortiront pas indemne de ce huis clos oppressant.





J'ai eu un peu de mal à me plonger dans cette histoire étant donné que cela faisait un moment que je n'avais plus croiser les Elmore entre les pages ;-) Toutefois, je suis bien contente d'avoir lu cette novella car elle nous en dit plus sur l'un de mes personnages préférés de la saga (si ce n'est mon pref' !). Quant au résumé, il tient toutes ses promesses, notamment celle de l'oppression que l'on ressent lors de la lecture !

L'histoire :
Celle de deux frères.
Une vieille histoire qui revient.
Des histoires de possession...

Les personnages :
Camden Elmore est un jeune medium, c'est-à-dire qu'il peut entendre l'esprit des défunts qui seraient encore dans notre monde. De don lui permet de travailler de temps à autres aux côtés de la police de Londres.
Nigel Elmore a un peu le même don que son frère. Mais au lieu d'aider les esprits, il est devenu exorcistes. C'est un homme bien plus dur que Camden et il a de nombreux secrets.
Quant à Humphrey, c'est le collègue et ami de Camden. Plus âgé que les deux frères, il serait resté un docker doublé d'un vagabond s'il n'avait pas croisé la route de Camden. Depuis, il lui vient en aide dans chacun de ses enquêtes. Toutefois, ce tome lève le voile sur le passé de "simplement Humphrey".

La plume de l'autrice :
Dans un récit au passé et à la troisième personne, Pauline Andreani signe ici un huis clos assez sombre et réellement oppressant. En effet, ce n'est pas tant une enquête que l'on suit dans ce cinquième tome qu'une prise d'otages.
Otage d'un homme, d'un esprit... d'une vie. À travers cet étrange camaïeux brumeux, l'autrice nous fait découvrir une autre facette de ses personnages.





Un tome qui est plus accès sur la psychologie et le passé des personnages. Un huis clos effectivement oppressant.





L'histoire : 3,5/5     Les personnages : 4,5/5     L'écriture : 4/5     Mon appréciation : 4/5

Total : 16/20