mardi 12 juin 2018

Représailles Orchestrées


Auteur : Christine Casuso

Éditeur : Rebelle

Nombre de pages : 147

Catégorie : Thriller

Prix : 12€


Pourquoi ce livre ?
Parce que j'ai bien aimé ce que j'ai lu de cette auteur.
Parce que je l'ai pris lors d'un salon.
Parce que c'est un cadeau.









Et si le regard et le rejet de la société face à la différence créaient des serial killers ?
Six laissés pour compte tente de s'insérer dans la société, sans succès. L'un des protagonistes va basculer dans la folie. Il va retourner sa colère contre ceux qui le rejettent. Laquelle de ces six personnes a pu sombrer ainsi dans la démence ? Comment cet homme choisit-il ses victimes ?




Comme pour les deux ouvrages précédents que j'ai lus de cette auteur, j'ai dévoré ma lecture. On va droit au but, on ne s'embête pas avec les descriptions… bref, tout pour me plaire. Sauf que cette fois, j'ai trouvé qu'on passait trop vite sur les personnages. De fait, ils sont décrits successivement avec un paragraphe chacun et j'ai donc eu du mal à repérer qui était qui. Au début, j'ai même dû faire des aller-retour entre le récit et ce bref moment de description. Paradoxalement, c'est sur ce flou que s'appuie l'auteur pour créer le mystère autour du tueur… flou que j'ai apprécié. (Ouais, je sais, je suis en train de dire tout et son contraire lol^^)

L'histoire :
Celle de six handicapés plus ou moins reconnus.
L'histoire du regard de la société sur ces individus.
Une histoire de meurtres et de représailles.

Les personnages :
Romain, Joshua, Tim, Alfred et Teddy sont des laissés pour compte. Handicapés physiques, SDF, drogués, leur condition les a mis au ban de la société et écartés de leurs familles. Heureusement, ils sont là les uns pour les autres et se soutiennent mutuellement.
Miguel Torres, bien qu'ayant un métier et un logement stables, vient compléter la famille. Non pas qu'il en fasse pleinement partie, mais il les comprend, les tolère et les aide. Car comme les cinq autres, ses déviances ont fait de lui un être à part et rejeté.
Le docteur Franck Vonhermart (que je n'ai cessé d'appeler Voldemort tout au long de ma lecture car mon cerveau ne parvenait pas à lire correctement son nom) est un hypnothérapeute qui vient en aide à l'un de ces six laissés pour compte. Reste à savoir lequel…

La plume de l'auteur :
Comme je l'ai dit plus haut, Christine Casuso ne s'embête pas avec des descriptions. Elle fait au plus pressé, vous donnant une vague idée de ses personnages. Mais ce qui semble l'intéresser davantage, c'est l'intrigue en elle-même, ce que vivent ses personnages, ce par quoi ils passent. Et, ici, elle nous plonge dans le quotidien d'un meurtrier sans que l'on parvienne à deviner de qui il s'agit. Il faut l'avouer, c'est assez fort tout de même !
La seule chose que l'on regrette, c'est de ne pas avoir le temps de s'habituer à chacun des personnages. Mais, encore une fois, cela fait partie du jeu car, sinon, on devinerait sans doute trop vite qui se cache derrière ces exactions !




Un livre qui reste addictif malgré le manque d'informations sur les personnages. Une enquête menée par le lecteur.




L'histoire : 4/5     Les personnages : 3,5/5     L'écriture : 3,5/5     Mon appréciation : 3,5/5

Total : 14,5/20



lundi 11 juin 2018

C'est lundi... que lisez-vous ? #7

Bonsoir !

On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel épisode du "C'est lundi, que lisez-vous ?" suivi de près par Galleane.

On rappelle que, dans cet article hebdomadaire, il s'agit de répondre aux trois questions suivantes :

* qu'ai-je lu la semaine dernière ? *
* que suis-je en train de lire ? *
* que vais-je lire ensuite ? *
















Ma dernière lecture


Young Elite T1 - Mon avis en bref :
J'ai beaucoup aimé suivre les aventures de cette héroïne qui ne l'est pas vraiment. Pour moi, ce livre est une véritable ode à la tolérance.


Ma lecture en cours


Mon avis sur le vif :
Bien que j'aie un peu de mal à resituer les personnages (on nous en donne trop d'un coup), j'aime l'idée du flou que crée l'auteur quant au(x) meurtrier(s). On a une idée… puis on se dit qu'on s'est trompé car on est persuadé que c'est quelqu'un d'autre… Bref, vous voyez le genre !


Mes prochaines lectures


Die Zerbrochene Welt: Feueropfer - Pourquoi ?
Parce que j'essaie de lire au moins un livre en allemand par mois, mais aussi parce que le feu de la couverture (et du titre), me fait penser à l'été.

Les Dragons de la Cité Rouge - Pourquoi ?
Parce que le feu de la couverture ainsi que les couleurs chaudes me font penser à l'été, mais aussi parce que j'ai lu un bon avis sur ce one shot.

La Diseuse d'Ombres - Pourquoi ?
Parce que je l'avais eu à 0,99€ lors d'une promo, mais surtout parce que les couleurs chaudes de la couverture me font penser à l'été !


Et vous, que lisez-vous ?

samedi 9 juin 2018

Young Elites


Auteur : Marie Lu

Éditeur : Castelmore

Nombre de pages : 320

Catégories : Fantastique & Jeunesse

Prix : 16,90€


Pourquoi ce livre ?
Parce que je l'avais acheté lors d'une promo.
Parce que la couverture aux couleurs chaudes me fait penser à l'été.
Parce que je ne me souviens pas avoir déjà lu de "castelmore".
Parce que le résumé me faisait penser à X-Men.






"Je ne veux pas qu'on me blesse, qu'on m'utilise et qu'on me rejette."

Adelina a survécu à l'épidémie qui a ravagé son pays.
D'autres enfants, comme elle, ont survécu, la maladie laissant sur leur corps d'étranges marques. Les cheveux d'Adelina sont passés de noir à argenté, ses cils sont devenus blancs et une cicatrice barre la moitié gauche de son visage. Son père voit en elle une malfetto, une abomination, une disgrâce pour son nom et sa famille, synonyme de malédiction. Mais la rumeur dit que les survivants ont gagné davantage que des cicatrices : ils auraient acquis de mystérieux super-pouvoirs. Et, bien que leur identité demeure secrète, ces survivants ont déjà un nom : les Elites.




"Je jure de servir la Société de la dague, d'instiller la peur dans le cœur des dirigeants de Kenettra, de porter la mort pour reprendre ce qui nous revient de droit et de faire connaître le pouvoir de nos Elites à chaque homme, chaque femme et chaque enfant. Si je romps mon serment, qu'une dague me prenne ce que j'ai pris à la dague."




J'ai beaucoup aimé ce livre et je l'ai dévoré. En grande fan des mutants de Marvel, je n'ai pu qu'adhérer à une telle histoire.

L'histoire :
Celle d'une société dévorée par la haine.
L'histoire d'un soulèvement.
Une histoire où l'héroïne est une "méchante".

Les personnages :
Adelinla Amouteru est une malfetto. Elle a survécu à la fièvre de sang mais la maladie l'a marquée à jamais. Ses cheveux et ses cils ont changé de couleur et une affreuse cicatrice barre son visage, ne lui laissant plus qu'un seul œil valide. Pour cela, son père la déteste et n'a de cesse de la torturer. Il veut lui trouver une utilité, réveiller ses éventuels pouvoirs d'Elite. Hélas, cela n'arrive que bien trop tard et les ténèbres se sont déjà emparées de son cœur…
Enzo Valenciano est un Elite. On le surnomme Le Faucheur car après avoir survécu à la fièvre de sang, il a développé un pouvoir puissant : celui de commander aux flammes. C'est un jeune homme distant qui cache ses émotions. Et cela lui a permis de prendre la tête de la Confrérie de la dague, un groupuscule qui rassemble des Elites pour renverser le pouvoir en place. Hélas, une telle entreprise nécessite parfois des sacrifices et Enzo est prêt à les faire.
Teren Santoro, quant à lui, est le Grand Inquisiteur. À peine plus âgé que Le Faucheur, il est au service du royaume et traque les malfettos. Il veut éradiquer les Elites qui, pour lui comme pour la reine, sont des démons capables du pire. Et, tout comme Enzo, Teren ne reculera devant rien pour parvenir à ses fins !

La plume de l'auteur :
C'est un pari risqué que de raconter l'histoire d'un méchant, mais c'est un pari réussi ! Dès les premières lignes, on tombe sous le charme d'Adelina, on cherche, avec elle, les ténèbres en même temps que la lumière rédemptrice. Et cela, Marie Lu y parvient en faisant de son personnage la narratrice de sa propre histoire. Une histoire qu'elle nous conte au présent et que l'on vit en tournant les pages.
De plus, comme pour ces histoires de mutants dont je parlais un peu plus haut, cette histoire est une véritable ode à la tolérance.




Une ode à la tolérance portée par une ténébreuse héroïne.




L'histoire : 4/5     Les personnages : 4,5/5     L'écriture : 4/5     Mon appréciation : 4/5

Total : 16,5/20




mercredi 6 juin 2018

Bilan de Mai


Bonjour ! C'est l'heure du bilan !!

Cette fois-ci, j'ai "explosé" les 1000 pages lues et j'en suis pas peu fière !! Bon, ok, je visais les 1500 et je ne suis arrivée qu'à 1468 mais... who cares?
Vous vous demandez donc sûrement (ou pas) comment j'ai fait alors que le mois précédent, j'ai ramé comme une malade et n'ai pas pu atteindre le graal des 1000 pages. Eh bien tout simplement parce que le mois de mai est un mois à jours fériés, parce qu'il y avait le week-end à 1000 au cours duquel j'ai lu un peu moins de 500 pages, parce que c'était le mois de la fantasy et parce que mon propre challenge m'imposait de lire des ouvrages issus de petites maisons d'éditions qui se chargent bien souvent de déterrer des pépites.


Mais alors, qu'ai-je lu ?


Pour commencer, et parce que j'avais peur de ne pas pouvoir participer au mois de la fantasy, j'ai lu le seizième tome de la saga des ELFES : Rouge comme la lave. Et j'ai beaucoup aimé cet opus qui pourrait très bien jouer le rôle de fin de saga. Mais, heureusement pour la fan que je suis, ce n'est pas le cas^^
Ensuite, j'ai lu un livre en VO, Räuberherz (Cœur de prédateurs), de Julianna Grohe. Et si j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, j'ai aussi eu raison de donner sa chance à cette lecture qui, au final, m'a plutôt plu.
Puis, le week-end à 1000 m'a donné l'occasion de lire un livre qui trainait sur ma PAL depuis une éternité alors qu'il n'aurait jamais dû : Le Livre du Voyage, de Bernard Werber. Oui, mon chouchou faisait partie des reliques de ma PAL. Eh bien plus maintenant (enfin plus pour cet ouvrage en tout cas) et j'en suis ravie car ce livre m'a vraiment plu ! Très différent de ce que fait l'auteur d'habitude... et pourtant si proche !!
Lors de ce même week-end, j'ai découvert Keleana via sa courte aventure auprès du Seigneur Pirate. Et que dire si ce n'est que je ne m'intéresserai pas à la suite ? De fait, j'ai trouvé la lecture divertissante, mais sans plus.
Tout le contraire du second livre que j'ai lu en VO ce mois-ci : Die Schachnovelle (Le joueur d'échecs), de Stefan Zweig. Car bien que ce ne soit pas du tout mon genre de littérature, j'ai accroché dès la première page grâce à la tension que fait naître l'auteur. Y a pas à dire, les classiques sont les classiques^^
J'ai ensuite lu le premier tome de la saga Blood Witch, de Léna Jomahé : Primum. Bien que l'on soit loin du coup de cœur, j'ai aimé comment l'auteur joue avec les clichés de la Bit-Lit. Elle les utilise et s'en moque, le tout pour servir une histoire basée sur des personnages forts.
Enfin, j'ai lu Fais un vœu, le premier tome d'Anna : Héritière de Lumière, de Sandra Léo. Cette fois, si l'histoire de base était sympa, j'ai trouvé qu'elle était desservie par la plume de l'auteur. Mais bien sûr, cela n'est que mon avis personnel hein ! (Je précise, au cas où...)


Pour ce qui est de mes acquisitions livresques, RAS. De fait, ce mois-ci encore, j'ai réussi mon autre challenge, celui de ne pas acheter de livre en 2018 !!


Et voilà, ce bilan est terminé, tout comme le mois de mai^^ Je pense vous retrouver bientôt pour la chronique du livre que je suis en train de lire : le premier tome de Young Elites, de Marie Lu.
Quoi qu'il en soit, on se retrouve dans un mois pour le bilan de juin ! D'ici là, portez-vous bien et faites de bonnes lectures !

lundi 4 juin 2018

C'est lundi... que lisez-vous ? #6

Bonjour !

On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel épisode du "C'est lundi, que lisez-vous ?" que Galleane suit toujours de très près.

Pour rappel, voici les quelques questions auxquelles on répond dans ce article hebdomadaire :

* qu'ai-je lu la semaine dernière ? *
* que suis-je en train de lire ? *
* que vais-je lire ensuite ? *














Ma dernière lecture


Fais un vœu - mon avis en bref :
L'histoire est vraiment sympa même si elle n'a rien de novateur. On s'attache aux personnages et on a envie de savoir où ils vont. En revanche, je n'ai pas vraiment accroché à l'écriture de l'auteur...


Ma lecture en cours


Mon avis sur le vif :
C'est un livre que se lit vite et qui me plait assez pour le moment (j'en suis à 35%). On est en présence d'une véritable anti-héroïne et je la trouve vraiment attachante malgré cette aura maléfique qui l'entoure. Et puis, il faut dire que ce livre me fait beaucoup penser aux mutants de MARVEL dont je suis ultra fan !


Mes prochaines lectures


La Diseuse d'ombres - Pourquoi ?
Parce que je l'avais eu lors d'une promo à 0,99€, mais surtout parce que les couleurs de la couverture me font penser à l'été.

Les Dragons de la Cité Rouge - Pourquoi ?
Exactement pour les mêmes raisons que le livre ci-dessus^^

Die Zerbrochene Welt : Feueropfer - Pourquoi ?
Parce que je veux lire au moins un livre en allemand par mois et parce que parmi tous ceux que j'ai dans ma PAL, c'est celui dont la couverture me fait le plus penser à l'été !


Et vous, que lisez-vous ?

samedi 2 juin 2018

En 2018, je dézingue ma PAL : JUIN


Bonjour les challengers !

Le mois de mai s'est terminé il y a deux jours tout juste, il est donc l'heure pour moi de vous rappeler le prochain thème du challenge ! (Au passage, je rappelle également que vous n'avez plus que quelques jours pour poster le lien vers vos chroniques du mois de mai ici !)

Lire au moins un livre qui vous fait penser à l'été



Eh bien oui, le mois de juin est aussi celui où on change de saison. Fini le printemps et ses trop nombreuses pluies et place à la chaleur, au soleil, à la piscine, la bronzette... bref, à l'été ! Alors bien sûr, on n'a pas tous dans sa PAL un livre intitulé "ÉTÉ" ! Ni même un livre dont l'intrigue se déroule en cette saison chaude. Mais peu importe la raison, vous finirez bien par en trouver un qui vous fera penser à l'été. Que ce soit les couleurs, les fruits, la piscine, la mer... dans la couverture, sur le résumé ou même dans le nom de l'auteur ou de l'un des protagonistes. Vous trouverez, je vous fais confiance !

Et pour vous prouver que tout est accepté, voici ma propre PAL du mois, surtout choisie à cause des couleurs^^

Young Elites - Marie Lu
La Diseuse d'Ombres - Sandy Williams
Les Dragon de la Cité Rouge - Erik Wietzel
La victime du feu (VO) - Ralf Isau


Enfin, comme d'habitude, on se retrouve très rapidement sur le blog pour les divers rendez-vous :
  • après demain pour le désormais habituel "c'est lundi, que lisez-vous ?"
  • quelques jours plus tard (ou plus tôt) pour le bilan du mois de mai
  • fin juin / début juillet pour le challenge du mois de juillet
  • et début juillet pour le bilan du mois de juin

En attendant, portez-vous bien, ayez de belles lectures et savourez l'été !!!


PS : c'est bien entendu en commentaire de cet article que les challengers pourront poster les liens vers leurs chroniques.

PS2 : et comme d'habitude (enfin si j'y pense), je viendrai barrer mes lectures au fur et à mesure !

mercredi 30 mai 2018

Fais un voeu

Anna, héritière de lumière - 1

Auteur : Sandra Léo

Éditeur : DreamCatcher

Nombre de pages : 308

Catégorie : Fantastique

Prix : 15€


Pourquoi ce livre ?
Parce que j'en avais commencé la lecture sur WATTPAD.
Parce que je me l'étais acheté à Noël... en 2016.
Parce qu'il est édité par une petite ME.
Parce qu'il m'avait été dédicacé.
Parce que c'est de la SFFF.







"Je m'appelle Anna. Je viens tout juste de souffler ma dix-huitième bougie. Je menais une vie tout à fait banale avec mes amis et vivais même ma première grande histoire d'amour. Tout ça, c'était avant que ma famille ne me révèle mon passé. Un passé lourd de secrets liés à la mort de ma mère, alors que je n'étais qu'une enfant. Aujourd'hui, je dois apprendre à me battre car je suis en danger, je ne suis plus tout à fait comme les autres, je suis un être de Lumière."




Tout au long de ma lecture, j'ai été on ne peut plus partagée quant à mon avis sur ce que j'avais sous les yeux. D'une part, l'histoire me plaisait (bien qu'elle trouve de nombreuses résonnances avec une certaine série de la Trilogie du Samedi Soir...) et j'avais envie de savoir comment tout ça allait se terminer. Mais d'autre part, j'ai été un peu réfractaire à la plume de Sandra Léo, ce qui m'a empêché de savourer ma lecture.

L'histoire :
Celle d'un monde secret.
L'histoire d'une jeune sorcière.
Une histoire d'amour.

Les personnages :
Anna est une fille tout à fait normale. Très bonne élève de sa classe de terminale L, elle passe son temps entre ses deux meilleurs amis, Julie et David, et son nouveau petit ami, William. Enfin, jusqu'à ses 18 ans, jour où elle découvre qu'elle n'est pas vraiment humaine, mais au contraire une "sorcière de lumière". Oui, Anna a des pouvoirs. Et si on le lui avait caché jusqu'ici, c'est parce que ses origines la mettent en danger.
Julie est l'amie pétillante d'Anna, toujours prête à faire la fête. Quant à David, c'est son meilleur ami depuis toujours... et le fait qu'il soit amoureux d'elle n'est un secret pour personne.
William est un garçon secret qui n'ose s'ouvrir qu'à Anna. Il est beau, intriguant et attire à lui toutes les filles du lycée. Sauf que lui, la seule qui l'intéresse, c'est Anna. D'ailleurs, il ne tarde pas à lui révéler son amour pour elle. Hélas, le monde dans lequel vient de tomber la jeune fille ne semble pas prêt à accepter une telle relation...

La plume de l'auteur :
L'histoire d'Anna, héritière de lumière, nous est contée à la première personne, la plupart du temps du point de vu de la jeune fille. Toutefois, on a quelques passages de celui de William ainsi que d'autres personnages.
Le récit se fait au passé, mais la présence de quelques verbes au présent peut déranger. De même, une ponctuation inhabituelle peut déstabiliser le lecteur. Enfin, tout semble toujours aller très vite. De fait, Anna accepte sans problème le fait d'être une sorcière. Comme si tout était normal.




Une bonne base mais une plume qui mériterait peut-être d'être retravaillée.




L'histoire : 3,5/5     Les personnages : 3,5/5     L'écriture : 2,5/5     Mon appréciation : 3/5

Total : 12,5/20